Eau fraîche sans frigo

Depuis quelques temps, nous entendons comme un murmure qui nous dit qu’on pourrait avoir de l’eau fraîche sans avoir de frigo. Pourtant, nous n’y croyons pas vraiment. On sait bien que si on ne met pas la carafe dans le réfrigérateur et bien on n’a pas d’eau fraîche pour le goûter. Et nous savons aussi que nous n’avons pas cette machine dans nos saccoches !

Malgré tout les températures grimpent, nos gourdes s’échauffent et nos gosiers s´assèchent. Alors, il y a quelques jours, nous avons décidé de mettre nos idées reçues de côté et de faire confiance au maraîcher avec qui nous attendions que le soleil baisse pas loin du lac de Guiers (génial au passage, sauvage et discret comme au aime !).

Désormais nous revivons : nous avons de l’eau fraîche, du bissap frais, du jus de citron frais (on testera pour la bière quand on sera à Dakar, impossible d’en trouver depuis Saint-Louis !) et c’est merveilleux !

Voila donc la marche à suivre pour mettre en marche votre propre frigo africain :

  • Remplir une bouteille du liquide qu’on souhaite rafraîchir,
  • Humidifier une chaussette célibataire (même en voyage avec une seule saccoche à destination des habits, elles finissent par se séparer les bougres),
  • Enfiler la chaussette autour de la bouteille,
  • Laisser la bouteille à l’air pendant une trentaine de minute (le vent provoqué par le pédalage semble d’ailleurs accélérer le processus),
  • Boire votre liquide frais !!

Si vous souhaitez garder le liquide frais plus longtemps, il suffit de maintenir la chaussette humide en versant un peu d’eau de temps en temps. Selon nous, la quantité d’eau « gaspillée » de cette manière vaut vraiment la peine et puis il n’est pas nécessaire qu’elle soit potable. Vous pouvez y aller avec de l’eau de mer, de l’eau de flaque et cie !

En prime ca fait un pas de plus pour la vie sans frigo ! Pensez-y pour cet été !

3 thoughts on “Eau fraîche sans frigo

  • valente 5 mars 2017 at 9 h 44 min Reply

    Très bonne astuce vous allez pouvoir écrire le manuel pratique du voyageur bonne continuation bisous les courageux

  • Pingback: Méthode #2 pour apprécier les montées - tescapavelo

  • Benoit 13 juin 2017 at 21 h 07 min Reply

    Testé et approuvé ! Je confirme (l’impressionnante) efficacité du processus. Un seul bémol : penser à changer la chaussettes de temps en temps 😉

    Pour la petite histoire on avait commencé avec une chaussette sale… bon d’accord …

    Bisous les copains !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *