Polenta, poireaux et brebis

Nouvelle recette à faire au réchaud, testée et approuvée à de nombreuses reprises déjà depuis le début du voyage .

Materiels

  • Réchaud
  • Popotte (ou tout autre contenant qui va sur le réchaud)
  • Planche à découper (le couvercle de la popotte fait également l’affaire, on vous l’accordre ! Mais nous on l’aime bien notre petite planche en bois troquée sur le bassin d’arcachon après avoir égaré la première !)

Ingrédients (pour deux convives) :

  • Polenta (1 tasse)
  • Poireau (1)
  • Queso de ovejas
  • Huile d’olive
  • Thym
  • Sel, poivre

Réalisation

Après avoir couper les poireaux en petits (plus c’est petit, plus vite ça cuit et plus vous économisez votre carburant !), les faire revenir quelques minutes avec de l’huile d’olive. Vous pouvez ajouter le thym.

Ajouter la tasse de polenta et son triple de volume d’eau. Il faut une bonne dizaine de minute de cuisson ensuite, mieux vaut remuer régulièrement pour ne pas que cela accroche.

Couper le fromage en petits dés, puis l’ajouter à la préparation. Profitez-en pour ajouter un peu de sel et de poivre. Couper le feu, laisser la polenta gonfler et le fromage fondre pendant quelques minutes.

Remuer une dernière fois le tout.

Il ne reste alors plus qu’à servir, à ajouter un peu de persil et à déguster !



Les variantes autour de cette base sont nombreuses, on en dénombre déjà une petite dizaine : avec du lait à la place de l’eau, avec de la courgette/des poivrons/des champignons à la place de poireaux, sans fromage, avec d’autres fromages, etc.

La polenta a l’avantage de cuire assez vite, ce qui n’est pas négligable dans la cuisine au réchaud. Et cela nous change un peu du blé, qu’on consomme beaucoup en voyage : sandwiches obligent (enfin non les sandwichs ne sont pas obligatoires en voyage, mais nous on aime bien, on en fait de pleins de sorte !).

 

Cette version a été réalisée à l’approche du hameau de la Perdela (20 kms de Cacéres), dans la cour d’une bergerie abandonnée au bord de la N630. Nous sommes arrivés à Cacéres pour le week-end, limite du climat méditeranén. Les températures sont remontées, mais ça ne devrait pas durer 🙂

260 kms nous séparent désormais de Séville (soit une pliure de carte !) où nous ferons une pause d’une grosse semaine. Au programme : copains et mécanique.  <3

3 thoughts on “Polenta, poireaux et brebis

  • pouxy 23 novembre 2016 at 22 h 25 min Reply

    ben moi je suis pas trop copine avec la polenta mais là j’avoue ça me fait envie, je crois m que je vais essayer cette recette
    merci à vous 2 , continuez ainsi , on a l’impression de voyager à vos cotés c’est cool gros bisous pouxy

  • Fredlacheffe 24 novembre 2016 at 13 h 43 min Reply

    Hello les courageux
    La pointe de thym, c’est ça qui fait la différence ! Et la recette a de quoi faire aimer la polenta.
    Faudra éditer toutes vos recettes à votre retour.

  • Claire pain 6 décembre 2016 at 14 h 39 min Reply

    Je l’ai fait! Trop bon! Par contre, j’ai triché, je l’ai fait dans ma cuisine (sans popote) et j’ai remplacer le queso de ovejas par du cheddar. Merci pour cette recette. Et merci de nous faire partager votre voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *